Du GR 10 à la Haute Randonnée Pyrénéenne (HRP) il n’y a qu’un pas …

La HRP, d’abord Haute Route Pyrénéenne, puis Haute Randonnée Pyrénéenne, est un itinéraire mythique de haute montagne qui traverse les Pyrénées de l’Atlantique à la Méditerranée ou inversement. 

La notion de traversée des Pyrénées, recouvre plusieurs possibilités aujourd’hui. La plus connue est sans doute, celle du GR 10 en France ou de son jumeau le GR 11 en Espagne et Andorre, également appelé « La Senda » que l’on peut traduire par la voie.

La HRP quant à elle n’est pas un chemin tracé ou balisé, elle s’adresse à des randonneurs chevronnés, ayant une excellente connaissance de la montagne et de la randonnée. 
Son cheminement alterne entre les territoires français, espagnol et andorran se rapprochant toujours plus prêt de la ligne de crête.

Le concept de traversée ou d’itinérance dans les Pyrénées n’est pas nouveau, le premier à en faire une description fut le géographe arabe Al Idrisi, au XIIe siècle. D’autres géographes après lui en feront de plus étayées. A partir du XIXe siècle, le concept de voyage et de tourisme se démocratise dans les classes bourgeoises notamment et les premières descriptions destinées aux voyageurs voient le jour.

Mais c’est un Pyrénéen, Jean BEPMALE (1852-1921) qui en 1907 publiera en plusieurs ouvrages la traversée de la HRP. Les années suivantes paraitront des variantes de cet itinéraire. A cette époque, le concept d’itinérance ne dépasse pas le cercle des connaisseurs ou des locaux.

C’est notamment à Georges VERON que l’on doit la démocratisation de la HRP telle qu’on la connait aujourd’hui. Il réalisera la traversée en 1968 et la première édition du topoguide que nous connaissons aujourd’hui, paraitra en 1974. Il présente 42 étapes qui s’étendent de Hendaye à Banyuls, tout comme les itinéraires labellisés GR évoqués précédemment.   

Aux vues des difficultés rencontrés sur le terrain, VERON est assez pessimiste sur le succès du topo guide et de l’intérêt de cet itinéraire (frontière avec l’Espagne de FRANCO reste encore bien fermée, les refuges sont très peu nombreux, etc …). 

Plusieurs décennies après sa sortie, de nombreuses rééditions ont vu le jour et la HRP continue d’évoluer et de faire rêver les randonneurs amoureux des Pyrénées et désireux d'atteindre un challenge !

Envie d'arpenter la HRP, c'est par là !

HRP infos

 

 

Couché de soleil Pyrénées Isards Pyrénées

HRP 1